SOMMAIRE

2016

2017

2018

-Dimanche 18 février

- Jeudi 22 mars

- 1er mai

- 3 août :

- 13 & 14 octobre :



2018

Samedi 13 & Dimanche 14 octobre

RENCONTRES ET CONFÉRENCE MARIA BORRELY

 

Organisées par les éditions «Parole » et l’association «Langage Pluriel », les rencontres autour de l’œuvre Maria Borrely ont lieu du 5 octobre au 9 novembre sur tout le département.

Le week-end du 13 et 14 octobre, c’est à Puimoisson au sein même de l’école communale  portant son nom, où elle a enseigné et vécu, que la manifestation a eu lieu.

Dans la cour de récréation, la comédienne Claude Fosse a planté le décor et proposé au groupe de participants-passionnés, une ballade-lecture « Sous le vent » à travers les rues du village.

 

 

 

Après la promenade littéraire, Jean Darot éditeur des éditions «Parole», Thiérry Gillyboeuf écrivain et Claude Fosse  ont animé une Discussion-lecture sur l’ensemble de l’œuvre.

 

Le dimanche après-midi, la projection du film  «Marie Christine Barrault lit Maria  Borrely » a clos ce week-end de belles lettres.

 

 

 

Dans la salle de conférence, Françoise Ruyssen, présidente de l’association « Horizon » et les bénévoles de la médiathèque départementale 04 avaient pris soin, d’ériger une exposition  sur la vie de Maria Borrely, son passage  à Puimoisson, avec photos et documents.

 

Pour mieux appréhender l’école des années 20, les organisatrices avaient reproduit une salle de classe, avec petits pupitres, cahiers jaunis annotés, livres scolaires, cartes de géographie etc,

 

Pierre SANTIAGO

 

Vendredi 3 août

6ème Nuit des Étoiles

 

 

Après la plus longue éclipse totale de lune du XXIe siècle, les amateurs passionnés d’astronomie ont à nouveau été conviés, ce vendredi 3 août, à la soirée spéciale « la nuit des étoiles », pour observer les étoiles et contempler les quatre planètes visibles de la voûte céleste.

 

Provence Info

Mardi 1er mai

MUGUET D'UN JOUR, BONHEUR TOUJOURS...

La vente de muguet dans la rue est autorisée partout en France avec  quelques règles à respecter. (L’article 644.3 du code pénal définit les modalités).

C'est une tradition, mais aussi une occasion  de se faire un  petit « capital » euro qui viendra agrémenter le quotidien.

Ce 1er mai, l’association « Horizon » est sur le pont  dès  potron-minet.

Pour elle aussi, c’est une tradition de vendre chaque année  le brin de muguet. Les bénéfices serviront à mieux respirer et être plus à l’aise dans les nombreuses activités en cours.

Sur la place de St Eloi, les petites mains déballent les coffres des voitures et étalent leurs éventaires pour présenter les clochettes blanches, élégantes et odorantes. 

"Qui, où, quand, comment, pourquoi le muguet et sa printanière tradition ? On n'en sait rien. Mais, du roi Charles IX, en pleine Renaissance, au chanteur toulonnais du début du XXème siècle, Félix Mayol, on suppute. Qu'importe l'origine du rituel, l'apparition du muguet est synonyme de félicité. Hier comme aujourd'hui, offrir un petit brin avec une poignée de clochettes, c'est donner un gage de bonheur. Surtout si la tige choisie porte précisément treize petites fleurs".

Ce fut, une vente éclair. A 11 heures plus rien sur les étals, ni dans les coffres. Les lève tard, les fidèles clients  sont repartis bredouilles et glaner sur un autre point de vente.

 

Pierre SANTIAGO

Jeudi 22 mars

COMMENCER SA  GENEALOGIE, RECHERCHER SES ANCÊTRES

 

Tel est l’objectif de la conférence donnée jeudi 22 mars dans la salle polyvalente par Martine Sennegond et Jacques Tholence  généalogistes passionnés amateurs experts depuis plus de 25ans.

 

C’est avec beaucoup de pédagogie et de solides contenus didactiques  que les deux intervenants ont abordé le sujet, dans un langage clair, limpide,  compréhensible pour toute l’assemblée.

 

La méthodologie d’apprentissage de l’étude généalogique  a été disséquée pour une meilleure appréhension.

 

Les bases de la recherche ont été exposées à l’aide d’exemples concrets, vidéo-scopées  où toutes les personnes ont pu suivre à l’écran,  les différents cheminements.

 

Toutes les « ficelles » de la recherche ont été sondées : les vieux documents, les actes de naissances, etc.

 

Le stockage des données, l’accès aux sites des archives en ligne, les difficultés et les petits pièges ont été étudiés et explicités comme par exemple l’orthographe fluctuante des noms de familles.

 

Pour imager leurs  propos, les conférenciers ont présentés des résultats d’une étude sur deux familles de Puimoisson , portant le même nom patronymique et se disant ne pas être de la même famille.

 

Une recherche généalogique a permis de mettre en évidence que ces deux branches familiales sont issues en réalité d’un couple d’ancêtres vivant à St julien d’Asse en 1680.

 

La conférence fut très appréciée par l’auditoire, elle est  le préambule à la création d'un atelier  d’initiation à la généalogie au sein de l'association Horizon.

 

Pierre SANTIAGO

Dimanche 18 février

UNE TRENTENAIRE PLEINE DE PUNCH

Les adhérents sont venus en grand nombre ce dimanche 18 février participer aux travaux de l’assemblée générale de l’association « Horizon ».

La présidente Françoise Ruyssen a présenté le rapport moral en  remerciant les responsables d’atelier, les invitant à exposer à leur tour, pour un point fixe de leur activité.

La trésorière Maryse Aubry a pris la parole et fait passer à l’assemblée les documents comptables qui mettent en évidence des  exercices en équilibre, pour aborder 2018 sereinement.

Il est souhaitable de rappeler qu’« Horizon » fédère plusieurs ateliers et différentes animations.

L’atelier Gymnastique est une activité « phare », bien suivie par l’ensemble des participants des deux groupes (Gym douce, et Gym tonique). Il a lieu tous les mercredis de 17h30 à 18h45. Il est indéniable que son dynamisme et sa pérennité doivent beaucoup à Florence animatrice sportive assidue, ponctuelle et enthousiaste.

La Bibliothèque est le second pilier qui fait partie de la genèse de l’association.

Au cours de l’année 2017, l’activité de la bibliothèque a été intense. Le déménagement des locaux, a entrainé un gros bouleversement et énormément d’investissement de la part des bénévoles.

Afin de ne pas arrêter totalement cette activité le temps des travaux pour un nouveau local, un accueil provisoire. a été organisé, le jeudi de 15h à 19h tous les 15 jours pour ne pas  trop pénaliser les lecteurs.

Il faut savoir que la gestion financière et l’animation de la bibliothèque sont bien séparées.

La DLVA assure la comptabilité. (Cotisations, liaisons avec le trésor public et les régisseurs).

Les bénévoles  ont la responsabilité de l’animation culturelle. (Accueil, choix des livres, permanences, conseils aux lecteurs, animations en liaisons avec les correspondances de Manosque, les expositions, les conférences etc).

Un véritable travail de fourmi que ces volontaires  assument avec célérité.

Se greffent autour de ce pivot central différentes activités et animations culturelles et sportives.

L’atelier Gribouille est en pleine effervescence le jeudi de 16h à 18h, tous les 15 jours. Une file active d’enfants de 6 mois à 3 ans fréquentent assidûment cet atelier mené avec beaucoup de savoir-être et de savoir-faire par Frédérique en liaison avec « turboludo ».    

L’atelier Scrapbooking a lieu une fois par mois, le lundi de 9h à 17h suivi avec plaisir par un petit groupe. Une animatrice est présente et aide à réaliser de beaux albums photos. Un vrai travail d’art.

L’atelier de Lecture à Haute Voix est en progression. Très dynamique, le groupe de participants donne des représentations lors de différentes manifestations.

La  « Nuit des Etoiles » :

C’est une belle soirée  du mois d’août animée par un astronome amateur expert, qui attire chaque année beaucoup de passionnés.

« Horizon » a également organisé des sorties, ouvertes à tout le monde, des repas-contes, des visites de la crèche, des conférences, etc.

A la fin de l’Assemblée Générale, le groupe « Lecture à haute voix » a offert une prestation poétique de leur savoir-faire.

Lors de la clôture de la réunion la présidente a lancé un appel aux bonnes volontés pour venir en aide à l’équipe en place et convier l’assemblée à fêter le trentenaire de l’association.

 

Pierre SANTIAGO

 


2017

Vendredi 28 juillet

LA 5ème NUIT DES ETOILES

 

Le mistral a soufflé fort toute la semaine pour préparer le ciel de Puimoisson a être le plus clair et le plus limpide  possible afin que   la voûte céleste soit une belle grille de lecture remplie d’étoiles. 

Vendredi 18 juillet, les associations « Lou Mistraou » et Horizon » ont convié la population à une conférence sur la connaissance des astres donnée par Louis Gillet, professeur de physique, amateur expert d’astronomie et  animateur bénévole pour la  5ième année  consécutive. 

 

C’est plus d’une centaine de personnes de tous les âges,  formant la constellation des apprenants qui s’est installée, assis sur des relax, pour les plus fragiles, ou  allongés à même le sol, tous couverts  d’une petite laine, le nez dans les étoiles.

Ils boivent les paroles de l’intervenant en suivant le faisceau laser pointant les différentes étoiles.

Pour accueillir, cette manifestation, Christiane et Richard Roux ont mis à disposition leur espace jardin et un mur de leur maison qui a servi d’écran. 

Ce lieu d’observation a été choisi par les responsables, car situé en rase  campagne et loin de toute pollution lumineuse.

C’est avec des mots appropriés et une pédagogie active que le conférencier a projeté un  document  vidéo  conçu pour être compris de tous, petits et grands.

Les explications théoriques, imagées  par le diaporama ont rendu simple et digeste la complexité de l’univers astral.   

Les auditeurs ont apprécié les apports théoriques et la mise en application directe sur la voûte céleste.

Vers 22h, l’ISS (station orbitale habitée) est parue, baigné de soleil dans le ciel pur. Cela a fait l’objet d’une clarification par le magister.

Comme le précise l'astrophysicien Hubert Reeves, cofondateur et parrain de cette manifestation créée en 1991 : « Le but de la Nuit des étoiles est de redonner le ciel aux gens en leur permettant d'observer ses splendeurs.. »

A la fin de l’exposé, un débat s’est instauré pour clarifier la nébuleuse.

Cette soirée gratuite de la nuit des étoiles a pu avoir lieu grâce à  l’aide des bénévoles : Françoise Ruyssen,  Christiane et Richard Roux, Gérard Robic pour toute la logistique.

L’expertise du  conférencier, Louis Gillet, a permis d’atteindre l’objectif fixé par Hubert Reeves.

Nous souhaitons de bonnes vacances à Louis Gillet, les pieds sur terre chaussés de running.

Pierre SANTIAGO

Samedi 24 juin

Première randonnée du 4ème festival

poésies et chansons au pays des lavandes.

 

 

 

Elle est organisée par l’association « les poètes des hautes terres » en partenariat avec le parc naturel du Verdon. Guidés par Jacques Bec et l’animatrice du parc, Marjorie Salvarelli, la vingtaine de participants est partie accompagnée par le groupe de lecture à haute voix de l’association « Horizon ». 

 

 

Voir Vidéo

Cette promenade poétique est une occasion de valoriser les alentours du village. Le circuit permet de découvrir des points remarquables du plateau : amandiers, lavandes, source, pigeonniers et cabanons dont Marjorie présente les caractéristiques et l’investissement du Parc du Verdon dans leur restauration. Jacques Bec apporte le volet « traditions » à ce périple. La lecture de poèmes, de Jacques Bec et Guy Jampierre, adaptés à chaque halte anime la randonnée. Dans une truffière, Jacques Bec fait lecture du texte « caveur de truffes ». La journée se termine par la visite de la minoterie du village.

 

FJ 

 1er mai

 

LE BRIN DE MUGUET PORTE BONHEUR

 

Comme chaque année, les bénévoles de l’association « HORIZON » se regroupent autour de la présidente Françoise Ruyssen pour organiser la vente du muguet du 1er mai.

 

La petite clochette blanche et parfumée est censée apporter joie et chance pour toute une année. 

Cette vente sur la voie publique est une occasion de renflouer les caisses de l’association. Les bénéfices serviront à appréhender plus aisément les nombreuses activités en cours.

Tout le monde a le droit de vendre du muguet dans la rue, ce jour-là, la réglementation est précise. Pour cela, certaines règles sont à respecter. (L’article 644.3 du code pénal définit les modalités).

En cette journée de fête du travail, le brin de muguet «porte- bonheur » est de mise. Il présente le joli mois de Mai et annonce les beaux jours. C’est un cadeau du cœur qui fait plaisir et que tout un chacun mène spontanément à ses narines pour humer son parfum subtil et délicat.

 

Pierre SANTIAGO


2016

Dimanche 21 août

QUATRIEME NUIT DES ETOILES

4ème Nuit des Etoiles
4ème Nuit des Etoiles

 

 

 

 

C'est la quatrième année consécutive que les associations "Lou Mistraou" et "Horizon" donnent rendez-vous aux amateurs d'astronomie et à tous les amoureux du ciel pour observer les étoiles filantes et découvrir l'immensité de la voûte céleste.

 

Ce jeudi 4 août, la soirée spéciale "La nuit des étoiles" a été minutieusement préparée par les responsables des associations. Christiane et Richard Roux ont mis à disposition leur terrain d'habitation pour recevoir le public et le mur de leur maison en guise d'écran pour la projection d'un diaporama. Le lieu d'observation ne nécessite aucune pollution lumineuse.

 

Le conférencier, Louis Gillet, professeur de sciences physiques, féru d'astronomie, en vacances dans la commune a été retenu de longue date pour animer cette soirée.

 

Chaque année, il y a de plus en plus de monde pour assister à "La nuit des étoiles". Louis Gillet s'adapte et adapte ses techniques et moyens pédagogiques à la situation et au public.

 

Afin d'allier la théorie et la pratique, l'animateur s'est équipé d'un pointeur laser d'astronomie permettant de faire le va et vient entre les démonstrations du diaporama et la mise en pratique directe sur la voûte céleste. Ainsi, les participants peuvent suivre aisément dans le noir le plus complet, les explications sur les étoiles, les constellations, les planètes, etc...

 

Tout était fin prêt, sauf que la météo n'état pas de cet avis. C'est sous un ciel, chargé de lourds nuages noirs, que la conférence s'est tenue. Une soixantaine de personnes, malgré les menaces de l'orage, n'a pas hésité à faire le déplacement, couvertures et relax sous le bras pour planter le nez dans les étoiles !!!

 

Difficile alors, pour les astronomes amateurs de repérer Jupoiter, Vénus, la Grande Ourse, la Voie Lactée, la Constellation du Cygne etc...

Heureusement le diaporama très explicite a permis à l'assistance de suivre les démonstrations de conférencier et de passer une soirée astronomique.

 

Pierre SANTIAGO