Les actions de la municipalité depuis 2014

Ce qui a été réalisé depuis les dernières élections municipales :

Les espaces collectifs, les rues sont devenues agréables à arpenter. Les mauvaises herbes ont été coupées, les détritus ramassés, les nids de poules rebouchés.

Aujourd'hui, les places, les rues et les calades font l'objet d'un entretien régulier. La fontaine bâtie pendant la seconde guerre mondiale, dans la rue principale ne fonctionnait plus depuis deux ans. Elle a été remise en état gracieusement par Mr Abdé Kablout, patron du "Café des Arts".


L'école a bénéficié de travaux de réaménagement et de rafraîchissement en fonction de la demande du corps enseignant. Merci à Mr Allec qui a bénévolement repeint les locaux.

La mairie s'est dotée d'un tracteur assurant plusieurs fonctions comme le portage de lourdes charges, le débroussaillage, le chasse neige tec...

La municipalité a fait acquisition d'un panneau numérique fixé sur le mur de l'hôtel de ville. Il donne   journellement toutes les informations nécessaires aux habitants comme aux touristes.

D'autres chantiers, plus ambitieux sont prévus:

L'aménagement des rues, des chemins, des réseaux d'eau et d'assainissement. L'enfouissement des lignes électriques, les vestiaires du stade, la rue principale.


La vie de la commune

Retrouvez tous les évènements passés de la commune.

Suite

 

Conseils municipaux

Tous des bulletins municipaux depuis 2014 sont à votre disposition.

Suite



Sommaire

2015

2016

- 30 janvier 2016 :

- 26 mars 2016 :

- 08 mai 2016 :

-      mai 2016 :

 

- 11 novembre 2016 :

- 14 décembre 2016 :


2017


2017

Jeudi 21 décembre

NOEL DES PERSONNELS MUNICIPAUX

Pour la quatrième année consécutive, et à l’occasion des fêtes de fin d’année,  le maire Philippe Coste et les membres du conseil municipal tenaient à remercier les employés pour leurs investissements et leurs motivations au service de leurs concitoyens.

C’est dans la salle de l’hôtel de ville, que le maire a convié jeudi 21 décembre l’ensemble des personnels

Après avoir salué l’assemblée, le maire a pris la parole pour rappeler succinctement l’année écoulée. Il a insisté et souligné : "La reconnaissance et l’estime que la municipalité porte à l’ensemble des personnels pour leur implication dans leurs missions."

Il a mis en exergue et félicité la solidarité qui existe entre les différents membres des équipes, qui ont œuvré au cours de l’année 2017 à la continuité  du service public sans interruption.

Il a clôt la cérémonie en disant : "Je  vous souhaite de passer de belles fêtes de noël et adresse à chacun de vous mes vœux les plus sincères, la santé, le bonheur partagé, la sérénité, la solidarité et la réussite".

Chaque agent a reçu un cadeau composé de senteurs et de saveurs.

Un délicieux buffet préparé par Lucile a prolongé la soirée de manière agréable et très conviviale.

Pierre SANTIAGO

Samedi 11 novembre

LA STATUE DU MONUMENT AUX MORTS A RETROUVE SON BRAS

C’est au début du XXIème siècle que la statue du monument aux morts a perdu son bras gauche, cassé en plusieurs morceaux. Les morsures du temps ne l’ont pas épargnée.

Plusieurs essais de rafistolage ont eu lieu, au cours de ces 15 dernières années, mais aucun n’a été efficace.

A l’approche des cérémonies du 11 novembre, le conseiller municipal Marcel Munch, s’est saisi de l’affaire à « bras le corps » avec pour  but de rendre au monument son lustre d’antan.

Le devoir de mémoire, c’est aussi le respect des supports du souvenir.

Ils sont les témoins de l’histoire et les relais de la connaissance aux générations montantes. Pour ne jamais oublier ceux qui sont morts pour une France libre.

Après deux heures de travail acharné et avec l’aide de Romain, Marcel Munch a rendu à la statue son élément manquant.

Cette rénovation s’est faite devant un parterre d’une dizaine « d’afficionados » venus encourager la dynamique  restauration.

C’est ainsi que depuis le 1er novembre la statue a de nouveau retrouvé son bras  en « attelle  provisoirement » en espérant cette fois que c’est la bonne méthode.

Affaire à suivre.

 

Pierre SANTIAGO

Juillet

LE CONSEIL MUNICIPAL A L’AERODROME

Apres les élèves et les enseignantes de l’école Maria Borrely, c’est au tour des élus municipaux à être conviés  par Monsieur Alfred Spidel Berger, responsable du centre de vol à voile de Puimoisson.

Cette rencontre avait comme objectif de mieux se connaitre et de renforcer les  relations entre la société aéronautique et la collectivité locale.

C’est autour d’un bel apéro, que Monsieur Alfred Spidel-Berger a accueilli ses invités  avec humour et convivialité. Ce dernier utilise la langue de  Goethe et  très peu la  langue  de Molière, c’est le conseiller municipal Marcel Munch qui parlant allemand a servi d’interprète.

Le maire Philippe Coste a pris la parole pour le remercier de cet accueil chaleureux et lui a remis, un magnifique tableau  de la part des écoliers.

Ce geste des écoliers montrent toute leur gratitude envers « leur mécène ».Au cours d’une longue journée de printemps ils avaient pu approcher de très près les avions, les planeurs, et dialoguer avec les pilotes.

Ce fut pour les enfants une merveilleuse journée.

Mr Alfred  s’est également montré très généreux avec la caisse  de l’école.

Un pilote de  vol à voile a expliqué aux élus, la situation géographique du Mont Denier, de l’aérodrome et l’aérodynamisme, l’activité de loisirs et de compétition du centre,  etc.

Un repas gastronomique composé d’une  délicate viande sauce morilles élaboré par Marianne a régalé les invités.

Une soirée agréable, riche d’échanges.

 

Pierre SANTIAGO

Lundi 8 mai

LES CEREMONIES DU 8 MAI 1945

 

 

C'est devant l'hôtel de ville que le maire, Philippe Coste a donné rendez-vous aux membres du conseil municipal, aux portes drapeaux des anciens combattants, à Mr Henri Couillot, représentant la vice-présidente du conseil régional, Mme Eliane Bareille, à la brigade de gendarmerie, aux corps des sapeurs pompiers et à la population.

A 11h précises,  un long défile s’est formé, portes drapeaux en tête,  rejoindre le monument aux morts pour un recueillement, les allocutions et les  dépôts de gerbes.  Un vin d’honneur a clos cette cérémonie du souvenir.

Pierre SANTIAGO

Dimanche 23 avril

LA COMMUNICATION ÉLECTORALE DÉFAILLANTE 

OU 

CEUX QUI COMPTENT POUR DU BEURRE

Puimoisson, comme probablement toutes les communes de France a préparé de longue date ses panneaux d’affichages pour recevoir la propagande des candidats à l’élection présidentielle.

Le maire Philippe Coste a voulu faire honneur aux prétendants en leur proposant des panneaux numérotés, propres, repeints pour certains, respectant les directives préfectorales.

Or, ce dimanche 23 avril, jour fatidique, seuls trois panneaux sont occupés.

L’absence de cette source d’information est soulevée par la population qui pointe le peu d’intérêt des candidats pour le village. Certainement, d’autres petites communes ont été oubliées.

Que faut-il penser de ce manque d’affichage ? Est-ce que les candidats sont informés de l’absence de leur effigie sur les panneaux prévus à cet effet ?

Peut-on penser que le village de Puimoisson avec ses 750 Âmes et ses 591 inscrits sur les listes électorales intéresse si peu les prétendants aux plus hautes fonctions de l’état ? C’est vrai, Puimoisson est loin de Paris.

Que disent les règlements : Circulaire ministérielle du 17 février 2017

« ….Sur le territoire national, les affiches sont apposées par les soins de chaque candidat ou de ses représentants et sous sa seule responsabilité sur les emplacements réservés à cet effet….. »

Pour cette élection, les onze candidats à la présidentielle ont fait appel à une même société privée d’affichage pour coller leurs affiches sur les panneaux officiels, partout en France.

Si c’est la même entreprise qui a la responsabilité de l’affichage, pourquoi  seuls trois candidats sur onze figurent sur les  panneaux  communaux?

 

Pierre SANTIAGO

Samedi 28 janvier

LES VŒUX DU MAIRE PHILIPPE COSTE

C’est dans une salle pleine à « craquer » et  en présence de  Jean- Yves ROUX , sénateur des AHP, des conseillers départementaux  Delphine Bagarry et  André Laurens,  du directeur de cabinet Laurent  Dufour, représentant  le  président de la DLVA , des maires des communes voisines, Gérard Auric de Valensole, Jean-Marie Bourjac de Ste Croix du Verdon,  Francis Bérard de Brunet, Gilles Mégis de Roumoules, des représentants de parc naturel du Verdon et  de l’ensemble des responsables des établissements publics et privés  que le maire Philippe Coste a présenté  au « nom du conseil municipal et de lui-même ses meilleurs vœux pour cette année qui débute .

Comme le veut la tradition je vais vous faire un inventaire à la « Prévert » de tout ce qui a été réalisé en 2016 et le sera en 2017.

 

Tout ce que je vais vous énoncer n’aurait pas était possible sans le soutien financier des « 3 mousquetaires » que sont la Région, le département et la DLVA ».

...Puis, le maire a listé tous les travaux en commençant par le plus gros chantier, celui de l’entrée sud, qui a duré 8 mois !!

C’est sur près de 500 mètres linéaires que les réseaux d’eau potable et d’assainissement ont été remplacés et raccordés à chaque riverain.

Sur cette même longueur, le réseau électrique aérien a été enfoui ainsi que les gaines de téléphone. Ces dernières seront câblées sous peu de temps.

 

« L’éclairage public a subi la même  cure de  jouvence. »

Tous les réverbères ont été remplacés par de nouveaux, au design plus agréable et à la luminance efficace et  économe.

 

« un petit clin d’œil à Emile Tagliaferri…Chargé des décorations de noël,  c’est un peu notre « illuminé » qui a réussi la prouesse de mettre plus de guirlandes que l’année précédente avec un budget moindre… »

Reste à la commune, la création de nouveaux trottoirs, des passages pour piétons surélevés et la pose de mobilier urbain pour sécurisation de l’école.

Ces travaux sont programmés pour le premier trimestre 2017.

 

Pour clore ce chantier, le département a promis de prendre en charge le revêtement de la chaussée RD953  ayant  fait l’objet de multiples tranchées.

Concernant le bâtiment de l’école communale, celui-ci   a vu la moitié de sa toiture refaite en 2016,  la deuxième partie sera engagée lors des vacances d’été 2017. De même, trois nouveaux sanitaires ont été aménagés dont un avec mise aux normes pour les personnes à mobilité réduite.

 

Une aire de camping-car a été créée en lieu et place de l’ancien camping municipal devenu obsolète. Cet espace propose 40 emplacements avec diverses prestations. (vidange, distribution d’eau potable, accès à électricité prévu prochainement)

Une telle activité est une recette non négligeable pour le budget et  relance l’économie au sein du village.                                                  

« Merci  à Mr Michaud, président du club des camping-cars de Digne pour ses précieux conseils. »

 

Un columbarium de 20 emplacements funéraires sera érigé en  mars 2017 au cimetière avec l’aménagement d’une table et de deux bancs de recueillement, ainsi qu’un jardin et un arbre du souvenir.

 

Pour les pompiers, un nouveau centre de secours, constitué de deux bungalows abritant un vestiaire, un sanitaire et une salle de réunion, sera implanté à proximité du hangar communal. Une travée de ce  dernier abritera les véhicules de secours  et les gros matériels de lutte contre l’incendie.

Ces travaux d’aménagements sont financés par le SDIS.

 

De plus,  un défibrillateur a été installé sur la façade de la mairie.

 

C’est à partir du printemps que les opérations de goudronnage des rues du village vont  démarrer.

« Merci aux agriculteurs qui ont pris part aux réfections de certains chemins d’exploitations devenus impraticables. »

 

Dans le bâtiment de l’ancienne poste,  revendu à un particulier, il est prévu  la création d’un lieu de soins avec cabinet d’infirmières , orthophoniste et autre..

                                                                                                                                                 

Puis le maire a passé la parole au premier adjoint Jérôme Cicile qui  a fait part à l’assemblée d’une longue liste des travaux pour 2017 et au-delà ;

 

- L’église St Michel : Travaux de rénovation de l’escalier menant au clocher, du plancher du cadran etc…        Merci pour tous vos dons.

- Extension des services municipaux avec l’achat par la commune du bâtiment jouxtant la marie : il est prévu    Salle d’attente,  un espace d’Archives, Création de  toilettes publiques.

- Garage municipale : Deuxième Tranche : construction d’un local faisant office de vestiaires, douches,  etc..

- Salle des associations prévue au centre du village « Le paty »

- Aménagement de la sécurité et respect des normes de l’école communale.

- Modification du carrefour « Auberge Coté Soleil »

- Sécurisation de la traversée du village, respect du stop.

- Cheminement piétonnier vers CocciMarket (demande de subventions en cours)

- Aménagement de l’entrée sud de l’école.

- Projet d’un City-Park, d’un parking

- Réfection de la toiture de la chapelle N.D de Bellevue.

 

Philippe Coste a repris le micro pour « une petite rafale » de remerciements à toutes les associations et au comité des fêtes pour leur dynamisme.

Mention particulière pour l’aérodrome :

« Merci à Monsieur Alfred,  directeur  de l’aérodrome pour son implication au projet pédagogique de l’école en recevant toute une journée les enseignants et les enfants pour la découverte des planeurs avec le repas pris au restaurant de l’aéroclub.

Merci aussi pour le don de 500 euros à la caisse de l’école. »

Le maire clôt son discours par :

« Nous sommes déjà à mi-mandat ! Alors je vous laisse bien évidemment le soin de juger si le verre est à moitié vide ou à moitié plein ?

Par contre, je vous propose de lever ensemble le verre de l’amitié. 

Bonne année à tous.»

                                                                                               

Pierre SANTIAGO


2016

Mercredi 14 décembre

LE NOEL DES EMPLOYÉS MUNICIPAUX

A quelques jours de noël, une sympathique rencontre a eu lieu mercredi 14 décembre dans la salle du conseil municipal organisée par le Maire Philippe Coste en l’honneur des employés municipaux et en présence des élus.

Un moment privilégié d'échange entre les membres du personnel et les conseillers avec  bonne humeur et amitié.

Le maire a dit quelques mots pour remercier le personnel quant à son  implication dans les multiples taches et engagement à satisfaire la collectivité.

Il a tenu à souligner le travail positif de deux agents sous contrat Romain au secrétariat de la mairie et Manuel, en formation au GRETA, en stage au centre de loisirs de Puimoisson où sa présence est un composant indispensable.

Par la suite, le maire, a offert à l’ensemble des agents un petit présent témoignant ainsi de sa satisfaction à travailler avec une équipe dynamique et performante.

Puis il a clôt la cérémonie en disant : «  Je  vous souhaite de passer de belles fêtes de noël et adresse à chacun de vous mes vœux les plus sincères, la santé, le bonheur partagé, la sérénité, la solidarité et la réussite. Voilà, ce que je vous souhaite »

Un  buffet de fête  préparé et dressé par Lucie attendait les convives pour lever le verre de l’amitié.

 

Pierre SANTIAGO

Vendredi 11 novembre

 

 

Il y avait foule autour du monument aux morts pour perpétuer le devoir de mémoire.

 

Les anciens combattants de 14-18 ont tous disparus, Le  dernier d’entre eux, Lazarre Ponticelli,  est mort en 2008 à l'âge de 110 ans.

 

 

 

 

La mémoire collective garde encore le souvenir de ce conflit meurtrier, dont la violence et la durée ont traumatisé pour toujours le continent européen et surtout les 36000 communes de France et toutes les colonies qui ont payé un lourd tribut en êtres humains.

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est en présence du maire Philippe Coste, des anciens combattants, des porte- drapeaux,  de la brigade de la gendarmerie, du corps des sapeurs-pompiers, des conseillers municipaux que les manifestations se sont déroulées.

Après les discours, le maire, les enfants de l’école Maria Borrely et le président des anciens combattants ont déposé au pied de la stèle deux gerbes de fleurs.

C’est par ces commémorations,  que la mémoire reste vivace, et se transmet entre les générations.

Pour clore cette émouvante cérémonie, une fervente Marseillaise a été entonnée  par tous les participants.

 

Pierre SANTIAGO                                                                          


Mai 2016 Aménagement du boulodrome

En France,quel est le village qui ne détient dans son patrimoine un espace, une place, un terrain où se niche un boulodrome ?

La place Saint Eloi, dans toute son envergure, a longtemps servi de terrain de pétanque. Avec le nombre sans cesse croissant de véhicules manœuvrant sur la place, les joueurs ont éprouvé le besoin de créer et de matérialiser une aire de jeux avec l'aval de la mairie.

C'est au début des années soixante-dix, que l'emplacement le plus approprié, l'angle de la place, face au "Café des Arts" fut choisi d'un commun accord entre les bénévoles et la municipalité;

Pour mémoire, à cette époque, le président de l'association des jeux de boules, était Jo Persini, également patron du Café des Arts. Il va sans dire que cette création a été bien perçue par l'ensemble des pétanqueurs et de la population. Cet espace de jeux très sollicité par tous les temps reçoit régulièrement des soins spécifiques (balayage de feuilles mortes, vérification de l'éclairage, ramassage des bouteilles de bière ou d'alcool vides tec...)

Le boulodrome n'est pas un lieu clos et tout un chacun peut l'utiliser à loisirs. Lors de chaque grand concours, les responsables de l'association préparent, fignolent le terrain en ratissant et en égalisant le fameux grain de riz, produit indispensable à une bonne tenue de la boule. De plus, ce boulodrome est équipé pour des parties nocturnes.

Depuis le début du mois de mai, les employés municipaux ont installé et fixé des poutres sur le pourtour du terrain en veillant à la parfaite symétrie du rectangle et à la stabilité des matériaux. Des bancs nouvellement achetés viendront meubler le lieu et permettront aux visiteurs de suivre les parties à l'ombre des micocouliers.

En dehors du jeux de boules, cet aire est importante, car elle abrite une multitude d'activité comme : me marché de Noël, les vide greniers, les expositions picturales etc...

 

Pierre Santiago

Réfection totale des réseaux de l'eau et de l'assainissement.Enfouissement des lignes électriques et mise en place de lampadaires design. Création d'un trottoir à l'entrée sud du village.

 

Il y a bien "des lunes et des lunes" que la commune n'avait pas connu de tels remue-ménages.

Depuis DATE, l'entrée sud du village est en pleine effervescence. Elle est fortement animée par une noria de camions, d'engins de chantiers, de machines à défoncer la chaussée, de plusieurs tonnes d'agrégats stockés dans le champs d'en face.

Le but de ces travaux est la réfection totale des réseaux de l'eau et  de l'assainissement, l'enfouissement des lignes électriques avec mise en place de lampadaires design ainsi que la création d'un trottoir qui rendra plus fonctionnelle, plus harmonieuse et agréable cette entrée du village. Les équipes de la DLVA et celle du SDE (Syndicat Départemental d’Électrification) ont mis le paquet.

Elles bouleverse le quotidien des riverains et des véhicules de passage, avec la mise en place d'un feu rouge pour une circulation alternée de l'artère principale.

Ce projet d'amélioration de la qualité de vie des administrés et du développement de l'urbanisme du village a fait l'objet de plusieurs études. Pour en arriver là, la municipalité a bâti de solides dossiers argumentés, bien ficelés.

Puis, elle est partie à la recherche de subventions pour voir enfin la concrétisation de la démarches. Ce travail a demandé deux années de réunions, de calculs, de négociations pour faire le choix du projet et harmoniser les différents corps d'état.

 

Ces travaux de rénovation et de création de nouveaux espaces entraînent beaucoup de modifications. De profondes tranchées sont nécessaires pour faire passer tous les réseaux indispensables. Ces terrassements de la chaussée engendrent un énorme cubage de gravats que la municipalité a récupéré pour réaménager et renforcer le chemin d'exploitation de la station d'épuration, défoncé par les intempéries et le passage de différents engins agricoles.

 

Pierre Santiago

Dimanche 8 mai 2016

Les cérémonies du 8 mai 1945 se sont déroulées en présence du responsable de la brigade de gendarmerie de Riez, du corps des sapeurs pompiers, du président des anciens combattants, des portes drapeaux et des conseillers municipaux. La lecture des messages et les dépôts de gerbes ont été assurés par le maire Philippe Coste et le président des anciens combattants. A la fin de la sonnerie aux morts, la population présente a entonné une émouvante Marseillaise.

Samedi 26 mars 2016

Le mot du maire
Le mot du maire

Cette semaine a eu lieu la séance publique du conseil municipal dont l'ordre du jour portait principalement sur l'approbation du compte administratif et du compte de gestion 2015, sur les taux d'imposition des taxes directes locales, sur l'étude du budget primitif 2016. Ce dernier retrace les prévisions de dépenses et de recettes de la collectivité pour l'année.

Avant d'entamer tout débat, le maire Philippe Coste a eu une pensée pour les victimes et leurs familles, des lâches attentats de Bruxelles. Puis, revenant à l'ordre du jour, il a pointé la difficulté de plus en plus aiguë. de dresser un budget communal face à la baisse constante des dotations de l'état. En effet, la dotation globale de fonctionnement qui est la plus importante sera encore, cette année, diminuée.

Pour le compte administratif 2015, la section de fonctionnement est de 700 313 euros, la section d'investissement est de 272 021 euros. Le total cumulé est de 972 334 euros.

Par ce document, le maire justifie l'utilisation des deniers publics pour la commune. Il doit correspondre au centime d'euros près au compte de gestion qui est le document comptable tenu par le trésor public. Les deux comptes (administratif et gestion) ont été adoptés.

Par la suite, le conseil municipal a voté à l'unanimité le maintien pour 2016, des taux d'imposition des taxes directes locales. Ces dernières se définissent ainsi :

      Taxe d'habitation ....................5.91%

      Taxe foncière (bâti) ..............15.74%

      Taxe foncière (non bâti) .......67.82% 

 Puis, l'étude du budget communal primitif qui est le socle sur lequel reposent toutes les actions prévues pour la collectivité a été analysé point par point par les élus qui l'ont adopté à l'unanimité.

Celui-ci s'équilibre à 916 652 euros dont 588 583 euros en fonctionnement et 328 069 en investissement.

deux points ont été largement débattus, ce sont l'augmentation des charges de personnel et l'effort d'investissement pour 2016. Sur le dernier point, la municipalité continue l'objectif principal fixé sur sa feuille de route, qui est l'amélioration et l'évolution du cadre de vie.

 

Pierre Santiago

Samedi 30 janvier 2016

Vœux du maire pour l"année 2016

Les vœux de la municipalité à la population se sont tenus samedi 30 janvier 2016 dans la salle municipale, devenue trop exiguë ce soir-là pour recevoir plus d'une centaine de personnes venues à la rencontre des élus.

Une cérémonie bien orchestrée par le maire Philippe Coste avec une séquence "émotion". De nombreux citoyens ont répondu présent, mais aussi les élus locaux, maires ou conseillers municipaux des communes voisines, des conseillers départementaux, des représentants de la DLVA, les responsables des institutions publiques, la brigade de gendarmerie, le corps des sapeurs pompiers.

Après les remerciements à l'assemblée, le maire au nom du conseil municipal a souhaité à toutes et à tous "une merveilleuse année 2016" avant de présenter une rétrospective succincte de l’année écoulée.

"Nous avons commencé 2015 en inaugurant l'Agence Postale Communale et le nouveau bureau d'accueil au rez de chaussée de la mairie".

Le nouveau garage communal a été aménagé afin de mettre à l'abri correctement tout les matériels et engins nécessaires à l'entretien et à la propreté du village, dont la valeur dépasse vingt milles euros. LA municipalité a acquis le bâtiment de l'ancienne Poste auprès du juge des tutelles de Digne les Bains car la propriétaire, Mme Gastinel en avait fait don à la commune.

En ce qui concerne les travaux, la première tranche de l'enfouissement des lignes de l"entrée sud est achevée, la poursuite pour la seconde tranche débutera en mars 2016.

Une mise eux normes complète de la cantine scolaire a été effectuée pour être en phase avec la réglementation actuelle.

Le mur d"enceinte du cimetière a été réparé et bénéficie d'un rafraîchissement. De plus, les arbres ont été taillés. Il est à noter que les bureaux de la mairie disposent maintenant d'un logiciel permettant un inventaire complet et une mise ) jour des concessions.

Un plan d'urbanisme local (PLU) a été lancé et viendra remplacer à terme le plan d'occupation des sols (POS)

Concernant les effectifs du personnel, trois contrats d'aide à l'"emploi ont été créés et affectés aux services techniques, à l'école et au centre es loisirs.

Cette énumération n'est pas exhaustive mais reflète l'essentiel de l'activité municipale en 2015.

 

 

Pour 2016, des travaux à la pelle :

En effet, s'il n'y a eu aucun projet ou travaux lors de la mandature précédente, celle d'aujourd'hui déborde de projets, d'idées et surtout "d'huile de coude".

Le 1er adjoint, Jérôme Cicile, a explicité les divers projets prévus pour 2016/2017.

1 - La deuxième tranche de l’enfouissement des lignes et réseaux durera de 4 à 5 mois.

2 - Le clocher de l' église, la toiture, les chenaux, le cadran bénéficieront d'une réfection complète.

3 - Installation d'un second tableau numérique à l'école pour affiner les techniques pédagogique.

4 - Réfection d'une moitié de la toiture est programmée pour les vacances d'été. La seconde partie est envisagée en 2017 en même temps que le changement de toutes les menuiseries extérieures

5 - L'aire de camping sera ouverte à l'été en fonction de l'avancée des travaux.

6 - Une deuxième tranche de travaux pour le garage municipal avec construction d'un vestiaire et d'un sanitaire pour le personnel débutera en 2017

7 - Installation de deux radars pédagogiques aux entrées du village le premier trimestre 2016.

8 - Mise en application de la loi sur la mise aux normes des bâtiments publics pour les personnes à mobilité réduite (école et mairie)

9 - Mise en place de deux défibrillateurs au printemps 2016 (mairie et  école)

10 - Rue du Portail : réfection complète des réseaux et du bitume.

11- Création d'un espace cinéraire avec un columbarium de 12 cases, un jardin du souvenir, une table de cérémonie et un banc de repos.

 

Le maire précise que l'ensemble des travaux prévus pour 2016 / 2017 ne pourrait voir le jour sans l'aide de l'état, de la région, du département.

Il remercie l'ensemble des élus départementaux pour leur aide et leur soutien.

 

Suite aux discours, le maire Philippe Coste a remis la médaille d'honneur du village à Mr Jack Welham pour son action remarquable comme bénévole, porte drapeaux aux anciens combattants, animateur sans faille du club de football de Puimoisson.

 

Pierre Santiago


2015

Vendredi 12 décembre 2015

REMERCIEMENT AUX COLLABORATEURS

Remerciements aux collaborateurs
Remerciements aux collaborateurs

C'est dans la salle du conseil municipal que le maire, Philippe Coste a invité l'ensemble du personnel communal en présence des conseillers municipaux vendredi 12 décembre à 19h.

Cette rencontre avait pour but de remercier les agents territoriaux du travail constructif qui a été fait depuis la mise en place de  la nouvelle mandature.

Après avoir salué l'assemblée, le maire a pris la parole. Il a mis en exergue la difficulté pour les employés de changer tous les six ans de gouvernance. "C'est une situation difficile ou les capacités d'adaptation doivent être optimales. Je vous remercie pour votre disponibilité, pour votre motivation et pour votre collaboration."

Il a, par la suite, remercié le conseil municipal pour le travail effectué avec conviction et réussite; cette dernière se mesure tous les jours à l'aune du degré de satisfaction des administrés.

Chaque employé a reçu des mains de Mr le maire un cadeau sous forme d'un panier garni de Noël "accompagné des souhaits de passer de bonnes fêtes de fin d'année."

Les conseillers ont également eu une marque de sympathie et d'amitié.

Un apéritif offert et servi par la municipalité a ponctué cette fin d'année.

 

Pierre Santiago

Lundi 9 novembre 2015

ASPIRATEUR A FEUILLES

Les feuilles mortes se ramassent à l'aspirateur.

C'est l'automne. La saison où les arbres perdent leur parure. Cette année, la municipalité a décidé d'économiser le temps de ses agents communaux en se dotant d'un aspirateur de feuilles.

La place Saint Eloi, la cour de l'école, et autres ne seront plus envahies comme chaque automne par les feuilles des micocouliers, des platanes qui forment au sol, un tapis épais.

Le maire Philippe Coste et l'adjoint aux travaux Emile Tagliaferri ont réceptionné la machine et participé activement à sa mise en route.

Les employés municipaux sont très satisfaits de cette acquisition. Depuis lundi, ces deux agents s'approprient l'outil afin d'être performant.

Les démonstrations de l'engin sur la place, font l'objet d'un spectacle pour les riverains qui ne sont pas avares de commentaires et de conseils.

Samedi 3 octobre 2015

RENCONTRE AVEC LES ADMINISTRES

Rencontre avec les administrés
Rencontre avec les administrés

Comme promis lors de la campagne municipale, le maire Philippe Coste accompagné du conseil municipal a rencontré les administrés dans la salle polyvalente pour une discussion sous forme de questions - réponses.

Après avoir salué toutes les personnes présentes, il a fait une brève introduction rappelant son engagement à informer régulièrement la population sur la vie communale.

Il a exprimé son désir de communiquer à partir de questions, de suggestions, d'avis qui permettront de faire le point et de clarifier le devenir communal. Puis, il a donné la parole à la salle où, pendant plus d'une heure trente, un débat s'est instauré. Les questions ont été nombreuses. Elles ont permis de balayer l'ensemble de l'activité municipale et de mettre en évidence les situations et problèmes dans la vie de tous les jours.

Les premières questions ont porté sur le civisme dans toutes ses dimensions : les chiens errants, les déjections, les espaces des containers à ordures ménagères, les voitures mal garées, la vitesse excessive dans la traversée du village, les déchets verts, où les déposer, etc...

Sont venues ensuite les questions qui ont amené un bon débat constructif sur l'eau, l'assainissement, l'état des rues, les économies d'énergie, la création et l’aménagement des trottoirs, la salle communale, la rénovation de l'église, le columbarium, le PLU etc...

Au terme de la réunion, le maire a convié l'assemblée au verre de l'amitié.

 

 Pierre Santiago

Mercredi 16 septembre 2015

RENCONTRE AVEC LES RESPONSABLES DU PARC DU VERDON

Rencontre avec les responsables du Parc du Verdon
Rencontre avec les responsables du Parc du Verdon

Le président du Parc Naturel Régional du Verdon (PNR) Bernard Clap et le Co-directeur Jean-Philippe Galet, ont répondu amicalement à l'invitation du maire Philippe Coste. Cette rencontre a permis d'échanger, d'analyser et de clarifier les missions du Parc et les relations transverses avec d'autres intervenants comme par exemple, la DLVA.

L'objectif de la réunion était d'évaluer l’impact du PNR sur la commune et de mesurer où se situent ses prérogatives et son champ d'expertise sachant que d'autres partenaires et prestataires de services ont les mêmes axes et orientations. N' a t-il pas de chevauchements de rôles ?

C'est devant les membres du conseil municipal, que le Président et le  Co-directeur ont présenté et explicité la politique générale du PNR figurant dans la charte signée en 2008 par les acteurs locaux des 46 communes représentant le parc. Ils ont chacun leur tour développé toutes les missions qui incombent à la structure en précisant que ces dernières ne sont que l’émergence des attentes des communes. Ils ont insisté sur le fait, que ce sont les communes qui sont à l'initiative de la création du PNR.

Les responsables du parc avaient pour cette séance de travail établi un listing des différentes actions d'accompagnements menées en direction de Puimoisson. Cette aide vise l'agriculture, le tourisme, l'énergie, l'éducation et la culture. A titre d'exemple : pour l'agriculture, le projet REGAIN initié par le PNR, la chambre d'agriculture et la société du canal de Provence ont comme objectif de soutenir "l'expérimentation de nouvelles pratiques agricoles pour protéger les ressources en eau souterraines du plateau, sécuriser les récoltes, limiter les pollutions, restaurer la biodiversité du sol et son potentiel agronomique".

les premiers résultats de cette démarche seront présentés à Valensole le 30 septembre prochain.

Le document élaboré fait état d'une participation active du parc dans l'accompagnement de projets communaux. Un large débat s'en est suivi où toutes les questions posées par les élus ont eu une réponses. Il faut préciser que, pour la municipalité, le problème de la gestion de l'eau et de l'assainissement est crucial. Elle souhaite que cette notion de l'eau soit "très claire" en termes de gestion entre les différents partenaires (DLVA, PNR). Cette rencontre a permis en partie de mettre en mots beaucoup de questions sans réponses, des ressentis, des oui-dire", des malentendus qui nuisent à la relation.

A la fin de la séance de travail, le maire a convié l'assemblée au verre de l'amitié.

Pour plus d'information

http://parcduverdon.fr/

Vendredi 5 juin 2015

VISITES

Vendredi 5 juin, la commune de Puimoisson a reçu la visite du sénateur Jean-Yves Roux et du conseiller départemental André Laurens.

Le maire Philippe Coste accompagné de membres du conseil municipal a accueilli avec beaucoup de plaisir ces personnalités nouvellement élues, venues rencontrer la municipalité et entendre ses préoccupations.

Après l'accueil autour d'un café, le maire a exposé de manière exhaustive la politique communale en termes d'amélioration et d'évolution du cadre de vie. Il a souligné les points cruciaux où l'aide du sénateur et du conseil départemental est indispensable dans le cadre de la faisabilité et en regard des restrictions budgétaires.

Jean-Yves Roux a écouté très attentivement l'exposé de Philippe Coste et explicité clairement son rôle et ses limites. Il a annoncé qu'il préside au sein du sénat un groupe d'études concernant "le développement économique de la montagne".

"Le but de cette réflexion est la révision de "l'acte II de la loi montagne" dont l'objectif principal est de :

"Permettre aux populations de montagne de vivre et de travailler dans leurs régions en surmontant les handicaps naturels, économiques et sociaux".

Le sénateur a suggéré deux pistes de travail à la commission.

La première est de réfléchir à une dotation de l'état plus conséquente pour le réseau routier de montagne soumis à de très rude épreuve en période d'hiver.

Le deuxième est d'adopter un mode de calcul spécifique à l"école de montagne" concernant le nombre d'élèves du primaire et la fermeture de classe. Sachant que dans une même classe, il y a très souvent quatre niveaux différents (CE1, CE2, CM1, CM2). "Ne pas prendre comme référence la moyenne nationale mais la spécificité des lieux de scolarité".

Au cours de cette réunion, quatre dossiers importants ont été soumis par Philippe Coste ; 

- L'école

- Les locaux des pompiers

- L'aire de camping-car

- L'aménagement de la route principale traversant Puimoisson.

Pour ce dernier point, évacuation des eaux pluviales est un vrai "casse tête". La cherté des devis proposés semble un écueil très important pour la suite des travaux à engager sachant que cette première étape incombe à la mairie sur ses propres deniers.

 

Jean-Yves Roux et André Laurens, chacun dans le domaine de leurs compétences et de leurs prérogatives ont répondu à toutes les questions posées. Ils ont proposé leur aide dans la gestion et l'accompagnement de ces dossiers difficiles. Ils ont confirmé qu'ils restaient à l'écoute de la commune.

 

Pierre Santiago

Vendredi 8 mai 2015

CEREMONIE DU 8 MAI 

Les commémorations du 8 mai se sont déroulées en présence du responsable de la brigade de gendarmerie de Riez, du corps des sapeurs pompiers, du président des anciens combattants, des portes drapeaux et des conseillers municipaux. La lecture des messages et les dépôts de gerbes ont été assurés par le maire Philippe Coste et le président des anciens combattants. A la fin de la sonnerie aux morts, la population présente a entonné une émouvante Marseillaise.

 

Pierre Santiago

 

Samedi 24 janvier 2015

LES VŒUX DU MAIRE

Les voeux du maire
Les voeux du maire

La salle polyvalente était trop exiguë samedi  janvier pour assister aux traditionnels vœux de la municipalité.

Entouré du conseil municipal, le maire Philippe Coste a remercié l'assistance d'être venue nombreuse pour les premiers vœux de sa mandature.

C'est avec l'affirmation "Vous êtes formidables" qu'il a débuté son discours, remerciant les personnalités présentes, les institutions, les associations, le personnel communal et la population.

"Formidable, le Conseil Général pour avoir dès le début, pratiqué la politique de la main tendue et aidé dans la recherche de subventions.
Formidable aussi la DLVA pour son aide et sa contribution. Merci au président Bernard Jeamet-Peralta et à ses collaborateurs d'être présents ce soir...

Pour nous, le DLVA n'est pas une nébuleuse lointaine, elle est là et bien là... Formidables les maires des communes voisines qui n'ont pas hésité à mettre leurs expériences à notre disposition...

Formidables, les gendarmes et les pompiers pour leur dévouement...

Formidable également les directrices de l"établissement scolaire et de l'EHPAD pour leur précieuse collaboration...

Formidables les bénévoles d'association, les commerçants, les artisans, les agriculteurs pour leur dynamisme et leur partenariat...

Et enfin, formidable le personnel communal qui ne cesse d'être sollicité et qui répond toujours présent..."

Après ces remerciements sincères et plein d'humour, le maire a passé la parole au 1er adjoint, Alain Picca qui a fait une rétrospective rigoureuse de l'ensemble des travaux et aménagements au sein de la commune depuis le début du mandat. Par la suite, il a développé les objectifs prioritaires pour l'année avec en premier lieu l'établissement du budget primitif qui doit être clos pour la fin du mois de mars 2015.

Jérôme Cicile, 2ème adjoint, délégué à la DLVA, a résumé les dossiers en cours : l'eau  et l'assainissement, le Plan Local d'Urbanisme (PLU).

Philippe Coste reprend la parole pour annoncer le côté festif et culturel de l'année :

- L'ouverture de la bibliothèque dans le nouveau local de la coopérative des plantes à parfum mis gracieusement à la disposition par le Président Jean-Michel Cotta. Ce projet est mené conjointement avec la DLVA. 

- Le cinéma de pays reprend ses tournées avec des projections prévues pendant les vacances scolaires. La DLVA finance cette activité.

- La Grande Fête de la Truffe et de l'agriculture est prévue pour le 22 février 2015. Cette journée est organisée par l'association "Sur les chemin de la rabasse".

- Au cours de cette année seront également présentes les diverses activités organisées par le Comité des Fêtes, l'association "Lou Mistraou", ainsi que les concours de boules.

Et pour clore 2015, le Marché de Noël, vu son succès, sera réitéré en décembre.

Philippe Coste termine ses premiers vœux par "J'aimerai vous répéter ces mots ; Nous sommes CHARLIE"

Il remet ensuite la médaille d'honneur du village à Mr Jean Chignola, nommé maire honoraire de Puimoisson par arrêté préfectoral, pour ses 31 années au service de ses concitoyens (une mandature de conseiller municipal et quatre mandatures de maire)

Les allocutions finies, le maire a convié l'assemblée à un vin d'honneur.

 

 Pierre Santiago