La mairie de Puimoisson


Actualités 2017

Mardi 18 juillet

LE MAIRE MARIE  LE SECRÉTAIRE DE MAIRIE

Mardi dernier, le maire Philippe Coste a célébré l’union de Béatrice Badaracco et de  Christian Baietto le secrétaire de mairie.

La salle du conseil avait mis son habit de fête pour accueillir les futurs novis, la famille, les amis ainsi que les conseillers municipaux, venus partager ce moment d’émotion.

Une cérémonie chaleureuse, où le maire, avant de passer à la célébration du mariage civil, a  prononcé un discours empreint de sympathie et  teinté d’humour.

Malgré la chaleur saharienne, la marié, « belle comme une perle d’eau » n’a pas perdu son sourire ni son enthousiasme durant toute la cérémonie.

Pour seconder  le maire dans cette « lourde » tache, le premier adjoint Jérôme Cicile s’est prêté à la lecture des actes.

Puis, il est demandé aux futurs époux  leurs consentements.

Si le oui de la marié a été discret, celui du marié par contre fut tonitruant.

C’est sous les frais ombrages du restaurant « Coté soleil », que les « novis » ont fêté cette journée inoubliable entourés de la famille et des amis.

Pierre SANTIAGO

LE CONSEIL MUNICIPAL A L’AERODROME

Apres les élèves et les enseignantes de l’école Maria Borrely, c’est au tour des élus municipaux à être conviés  par Monsieur Alfred Spidel Berger, responsable du centre de vol à voile de Puimoisson.

Cette rencontre avait comme objectif de mieux se connaitre et de renforcer les  relations entre la société aéronautique et la collectivité locale.

C’est autour d’un bel apéro, que Monsieur Alfred Spidel-Berger a accueilli ses invités  avec humour et convivialité. Ce dernier utilise la langue de  Goethe et  très peu la  langue  de Molière, c’est le conseiller municipal Marcel Munch qui parlant allemand a servi d’interprète.

Le maire Philippe Coste a pris la parole pour le remercier de cet accueil chaleureux et lui a remis, un magnifique tableau  de la part des écoliers.

Ce geste des écoliers montrent toute leur gratitude envers « leur mécène ».Au cours d’une longue journée de printemps ils avaient pu approcher de très près les avions, les planeurs, et dialoguer avec les pilotes.

Ce fut pour les enfants une merveilleuse journée.

Mr Alfred  s’est également montré très généreux avec la caisse  de l’école.

Un pilote de  vol à voile a expliqué aux élus, la situation géographique du Mont Denier, de l’aérodrome et l’aérodynamisme, l’activité de loisirs et de compétition du centre,  etc.

Un repas gastronomique composé d’une  délicate viande sauce morilles élaboré par Marianne a régalé les invités.

Une soirée agréable, riche d’échanges.

 

Pierre SANTIAGO

CREATION D’UN ESPACE CINÉRAIRE

Le cimetière est la demeure de tout le monde, C’est le lieu du souvenir et du  recueillement, dépositaire de la  mémoire collective, chargé de l’histoire des « gens d’ici ». Il fait partie  des  monuments  historiques.

Pour que chaque citoyen ait le choix de sa sépulture, le conseil municipal sur proposition du maire Philippe Coste a décidé d’aménager un espace cinéraire  au sein même du petit cimetière communal.

Erigé, avec des accessoires de qualité, dans un espace bien aménagé, celui-ci se compose de :

Un columbarium  en marbre fait  de deux parties de 10 cases.

Un jardin du souvenir, dédié à la dispersion des cendres.

Un olivier, l’arbre du souvenir,

Une stèle en marbre rose qui permet de graver les épitaphes des défunts dont les cendres ont été dispersées.

Une  table pour le support de l’urne,  le temps des cérémonies, avant le dépôt dans le columbarium ou de dispersion.  

Deux bancs de recueillements.

Les familles pourront déposer les urnes, ou répandre les cendres de leurs défunts, s’y recueillir, dans le respect et la dignité.

Les élus, le personnel communal et l’entreprise Granimond ont œuvré à la conception et la réalisation de cet édifice aidé financièrement par le conseil départemental.

Cet ouvrage appartient au domaine public et sera entretenu par la commune.

Pierre SANTIAGO

 Dimanche 21 mai

JOLIE RÉUSSITE POUR LE 1er MARCHE ARTISANAL DE PRINTEMPS

 

 

 

Dimanche 21 mai 2017, dans une ambiance riche en couleurs et en senteurs une trentaine de commerçants, artisans et exposants ont répondu présent pour participer au 1er marché artisanal de printemps au cœur du village.

 

C’est une véritable palette  d’artistes, de commerçants et de bénévoles du monde associatif qui ont permis aux visiteurs de découvrir les nombreux stands installés sur la place de St Eloi.

Il y avait là, un grand choix de produits locaux et originaux: fleurs et plantes, miel, confitures,  fromages, charcuteries, biscuiteries diverses, prêt-à-porter enfants, poteries, vannerie, coutellerie d’art,  sculptures,  peintures, photos,  bijoux, travail du bois avec un tourneur exceptionnel, et l’art de la déco etc.

 

 

 

 

Pour les enfants, une superbe animation était assurée par la troupe « Les petits ânes bucoliques » Trois comédiens-fleurs les ont bien amusés avec les « kartabeilles » à pédales.

Une multitude d’artistes pour un marché artisanal  des beaux jours où se sont retrouvés les amis, les voisins et les visiteurs dans une ambiance amicale et sympathique.

Pour la plupart, les exposants se sont  dits satisfaits  de ce 1er marché et se sont donné rendez-vous pour le printemps prochain.

 

 

 

 

 

Le maire Philippe Coste à l’initiative de ce concept a remercié les personnels municipaux et les participants lors d’un apéro de fin de journée.

 

Pierre Santiago

8 mai

LES CEREMONIES DU 8 MAI 1945

 

 

C'est devant l'hôtel de ville que le maire, Philippe Coste a donné rendez-vous aux membres du conseil municipal, aux portes drapeaux des anciens combattants, à Mr Henri Couillot, représentant la vice-présidente du conseil régional, Mme Eliane Bareille, à la brigade de gendarmerie, aux corps des sapeurs pompiers et à la population.

A 11h précises,  un long défile s’est formé, portes drapeaux en tête,  rejoindre le monument aux morts pour un recueillement, les allocutions et les  dépôts de gerbes.  Un vin d’honneur a clos cette cérémonie du souvenir.

Pierre SANTIAGO

Dimanche 23 avril

LA COMMUNICATION ÉLECTORALE DÉFAILLANTE 

OU 

CEUX QUI COMPTENT POUR DU BEURRE

Puimoisson, comme probablement toutes les communes de France a préparé de longue date ses panneaux d’affichages pour recevoir la propagande des candidats à l’élection présidentielle.

Le maire Philippe Coste a voulu faire honneur aux prétendants en leur proposant des panneaux numérotés, propres, repeints pour certains, respectant les directives préfectorales.

Or, ce dimanche 23 avril, jour fatidique, seuls trois panneaux sont occupés.

L’absence de cette source d’information est soulevée par la population qui pointe le peu d’intérêt des candidats pour le village. Certainement, d’autres petites communes ont été oubliées.

Que faut-il penser de ce manque d’affichage ? Est-ce que les candidats sont informés de l’absence de leur effigie sur les panneaux prévus à cet effet ?

Peut-on penser que le village de Puimoisson avec ses 750 Âmes et ses 591 inscrits sur les listes électorales intéresse si peu les prétendants aux plus hautes fonctions de l’état ? C’est vrai, Puimoisson est loin de Paris.

Que disent les règlements : Circulaire ministérielle du 17 février 2017

« ….Sur le territoire national, les affiches sont apposées par les soins de chaque candidat ou de ses représentants et sous sa seule responsabilité sur les emplacements réservés à cet effet….. »

Pour cette élection, les onze candidats à la présidentielle ont fait appel à une même société privée d’affichage pour coller leurs affiches sur les panneaux officiels, partout en France.

Si c’est la même entreprise qui a la responsabilité de l’affichage, pourquoi  seuls trois candidats sur onze figurent sur les  panneaux  communaux?

 

Pierre SANTIAGO

Samedi 28 janvier

LES VŒUX DU MAIRE PHILIPPE COSTE

C’est dans une salle pleine à « craquer » et  en présence de  Jean- Yves ROUX , sénateur des AHP, des conseillers départementaux  Delphine Bagarry et  André Laurens,  du directeur de cabinet Laurent  Dufour, représentant  le  président de la DLVA , des maires des communes voisines, Gérard Auric de Valensole, Jean-Marie Bourjac de Ste Croix du Verdon,  Francis Bérard de Brunet, Gilles Mégis de Roumoules, des représentants de parc naturel du Verdon et  de l’ensemble des responsables des établissements publics et privés  que le maire Philippe Coste a présenté  au « nom du conseil municipal et de lui-même ses meilleurs vœux pour cette année qui débute .

Comme le veut la tradition je vais vous faire un inventaire à la « Prévert » de tout ce qui a été réalisé en 2016 et le sera en 2017.

 

Tout ce que je vais vous énoncer n’aurait pas était possible sans le soutien financier des « 3 mousquetaires » que sont la Région, le département et la DLVA ».

...Puis, le maire a listé tous les travaux en commençant par le plus gros chantier, celui de l’entrée sud, qui a duré 8 mois !!

C’est sur près de 500 mètres linéaires que les réseaux d’eau potable et d’assainissement ont été remplacés et raccordés à chaque riverain.

Sur cette même longueur, le réseau électrique aérien a été enfoui ainsi que les gaines de téléphone. Ces dernières seront câblées sous peu de temps.

 

« L’éclairage public a subi la même  cure de  jouvence. »

Tous les réverbères ont été remplacés par de nouveaux, au design plus agréable et à la luminance efficace et  économe.

 

« un petit clin d’œil à Emile Tagliaferri…Chargé des décorations de noël,  c’est un peu notre « illuminé » qui a réussi la prouesse de mettre plus de guirlandes que l’année précédente avec un budget moindre… »

Reste à la commune, la création de nouveaux trottoirs, des passages pour piétons surélevés et la pose de mobilier urbain pour sécurisation de l’école.

Ces travaux sont programmés pour le premier trimestre 2017.

 

Pour clore ce chantier, le département a promis de prendre en charge le revêtement de la chaussée RD953  ayant  fait l’objet de multiples tranchées.

Concernant le bâtiment de l’école communale, celui-ci   a vu la moitié de sa toiture refaite en 2016,  la deuxième partie sera engagée lors des vacances d’été 2017. De même, trois nouveaux sanitaires ont été aménagés dont un avec mise aux normes pour les personnes à mobilité réduite.

 

Une aire de camping-car a été créée en lieu et place de l’ancien camping municipal devenu obsolète. Cet espace propose 40 emplacements avec diverses prestations. (vidange, distribution d’eau potable, accès à électricité prévu prochainement)

Une telle activité est une recette non négligeable pour le budget et  relance l’économie au sein du village.                                                  

« Merci  à Mr Michaud, président du club des camping-cars de Digne pour ses précieux conseils. »

 

Un columbarium de 20 emplacements funéraires sera érigé en  mars 2017 au cimetière avec l’aménagement d’une table et de deux bancs de recueillement, ainsi qu’un jardin et un arbre du souvenir.

 

Pour les pompiers, un nouveau centre de secours, constitué de deux bungalows abritant un vestiaire, un sanitaire et une salle de réunion, sera implanté à proximité du hangar communal. Une travée de ce  dernier abritera les véhicules de secours  et les gros matériels de lutte contre l’incendie.

Ces travaux d’aménagements sont financés par le SDIS.

 

De plus,  un défibrillateur a été installé sur la façade de la mairie.

 

C’est à partir du printemps que les opérations de goudronnage des rues du village vont  démarrer.

« Merci aux agriculteurs qui ont pris part aux réfections de certains chemins d’exploitations devenus impraticables. »

 

Dans le bâtiment de l’ancienne poste,  revendu à un particulier, il est prévu  la création d’un lieu de soins avec cabinet d’infirmières , orthophoniste et autre..

                                                                                                                                                 

Puis le maire a passé la parole au premier adjoint Jérôme Cicile qui  a fait part à l’assemblée d’une longue liste des travaux pour 2017 et au-delà ;

 

- L’église St Michel : Travaux de rénovation de l’escalier menant au clocher, du plancher du cadran etc…        Merci pour tous vos dons.

- Extension des services municipaux avec l’achat par la commune du bâtiment jouxtant la marie : il est prévu    Salle d’attente,  un espace d’Archives, Création de  toilettes publiques.

- Garage municipale : Deuxième Tranche : construction d’un local faisant office de vestiaires, douches,  etc..

- Salle des associations prévue au centre du village « Le paty »

- Aménagement de la sécurité et respect des normes de l’école communale.

- Modification du carrefour « Auberge Coté Soleil »

- Sécurisation de la traversée du village, respect du stop.

- Cheminement piétonnier vers CocciMarket (demande de subventions en cours)

- Aménagement de l’entrée sud de l’école.

- Projet d’un City-Park, d’un parking

- Réfection de la toiture de la chapelle N.D de Bellevue.

 

Philippe Coste a repris le micro pour « une petite rafale » de remerciements à toutes les associations et au comité des fêtes pour leur dynamisme.

Mention particulière pour l’aérodrome :

« Merci à Monsieur Alfred,  directeur  de l’aérodrome pour son implication au projet pédagogique de l’école en recevant toute une journée les enseignants et les enfants pour la découverte des planeurs avec le repas pris au restaurant de l’aéroclub.

Merci aussi pour le don de 500 euros à la caisse de l’école. »

Le maire clôt son discours par :

« Nous sommes déjà à mi-mandat ! Alors je vous laisse bien évidemment le soin de juger si le verre est à moitié vide ou à moitié plein ?

Par contre, je vous propose de lever ensemble le verre de l’amitié. 

Bonne année à tous.»

                                                                                               

Pierre SANTIAGO