La mairie de Puimoisson


2020

ÉLECTIONS MUNICIPALES DU 15 MARS 2020

Lundi 17 février

 PHILIPPE COSTE PRÉSIDE SON  DERNIER CONSEIL MUNICIPAL          

Dernièrement, Philippe Coste, maire Puimoisson depuis 2014, a présidé  son soixante-dixième et dernier conseil municipal.

L’ordre du jour portait principalement sur : le projet du PLU, le Contrat départemental de solidarité territorial et la Fondation Arnaud.

Pour cette ultime séance, la population a fait le déplacement. Une première en six ans. Il y avait « foule » dans la salle du conseil, venu témoigner de la  sympathie à la mandature sortante menée par Philippe Coste

Comme l’a formulé une participante en aparté : «Je suis venue pour remercier et dire au revoir à notre maire, lui témoigner toute ma reconnaissance.. Je regrette profondément qu’il ne se représente pas ».

Philippe Coste a ouvert le débat en remerciant, l’assemblée d’être venue en nombre et soulignait non sans émotion, le plaisir de présider ce dernier conseil.

A l’issue des délibérations, une discussion à « bâton rompu » s’est instaurée ou  tout un chacun a pu exprimer ses ressentis, ses émotions sur le déroulement de la mandature 2014-2020.

La fonction de maire compte beaucoup pour les citoyens surtout dans une petite commune. Celui-ci, est saisi pour toutes les situations problèmes de la sphère publique et/ou privée. Le citoyen, lui fait porter « toutes les casquettes ». Souvent, le maire est un enfant du pays, il connait la genèse de son village,  ses administrés, avec leurs tempéraments, avec leurs grandes et petites histoires.

Premier magistrat, le citoyen le sollicite 24h/24. Il devrait  être 365jours debout « sur le pont» et  présent à toutes les manifestations.

Le chemin tracé par Philippe Coste n’est pas prêt de s’éteindre. Il a su faire vivre sa  commune, la dynamiser et avec l’appui des  investissements de l’état. Au cours de ces  années, l’école communale a failli disparaitre en même temps que la poste. Il a développé énormément d’énergie pour conserver au mieux le service public présent dans le village.

Il a su motiver, aménager, restaurer, créer pour faire vivre les richesses de Puimoisson et donner l’envie de s’arrêter et de  visiter.

A la fin de la séance, Philippe Coste a pris la parole pour exprimer ses remerciements aux conseillers municipaux ainsi qu’à l’ensemble des personnels communaux. « J’ai été très heureux d’œuvrer pour la collectivité. Ça s’est bien passé, on a fait beaucoup de choses en six ans, avec des moyens limités. On peut être fière de laisser une commune, en bon état de marche, avec un budget excédentaire ».

Pierre SANTIAGO

 

Samedi 26 janvier

NOMBREUSE ASSISTANCE POUR LES VŒUX DU MAIRE

 

Samedi 26 janvier, le maire Philippe Coste et les membres du conseil municipal présentaient leurs vœux  à la population venue en grande nombre ainsi qu’aux élus du canton.

Outre les souhaits traditionnels de bonne année, le premier magistrat a rajouté,  « ceux de Fraternité, de Tolérance et surtout d’Equité ».

Dans un premier temps, il a exposé  à l’assemblée, une rétrospective de l’année écoulée avec une analyse métaphorique et pleine d’humour concernant  les travaux et évènements qui ont jalonné 2018.

 

Le plus attendu d’entre eux fut, la rénovation complète du clocher de l’église de l’horloge avec la mise en service des cloches. « Après plusieurs mois de  silence, elles donnent sans discontinuité  les heures et les demies heures de jour comme de nuit ». Un éclairage adéquat met en valeur cet édifice historique. La porte principale de ce lieu de culte  a également   bénéficié d’une sérieuse restauration.

Le bâtiment de l’école Maria Borelly a été entièrement restauré. Les travaux ont porté sur la rénovation complète  de la toiture, le ravalement des façades, le changement total des menuiseries extérieures ainsi que les peintures des volets. Cette métamorphose redonne à cette bâtisse toute sa beauté et  « une seconde jeunesse ».

Parmi tous ces chantiers, Il faut « noter » la voirie. Celle-ci nécessite des réfections complètes de bitume à l’image de la première tranche du chemin de la Condamine et de celui de Fond de Rouge Bas. Un entretien régulier des autres voies communales est assuré annuellement .La rue du portail a été refaite intégralement et surtout les réseaux d’eau et d’assainissement qui, datant de 1939,  ont été changés.

De nouvelles toilettes publiques, desservies par une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite ont été mises en service.

Les problèmes et besoins en  téléphonie verront très prochainement s’ériger le long du stade,  deux pylônes des opérateurs « Orange et Free » qui permettront une utilisation plus optimale des  mobiles et appareils connectés.

Afin de répondre aux besoins des utilisateurs de véhicules électriques, le département a mis en place  et inauguré en janvier 2018 sur la place de St Éloi une  borne de recharge électrique.

En mars prochain, avec l’appui de la DLVA, tous  les containers à ordures ménagères seront remplacés par des colonnes enterrées beaucoup plus esthétiques et hygiéniques.

Dans son discours, Philippe Coste a pointé  le retrait drastique des financements de l’état, « Une ablation de la taxe d’habitation sans anesthésie, ni contrepartie pour l’instant. Merci à nos partenaires financiers que sont la Région, le Département et la DLVA».

Concernant les projets pour  2019, le premier adjoint Jérôme Cicile a pris la parole et énuméré les travaux qui seront entrepris dans l’année.

Dans un deuxième temps Philippe Coste a repris la parole pour une longue liste de remerciements à tous les responsables et représentants d’organismes  civils, militaires et religieux qui participent à la vie de la commune.

 

Pierre SANTIAGO