La DLVA

Depuis le 1er janvier 2013, Puimoisson fait partie de "Durance Lubéron Verdon Agglomération".

En effet, les Communautés de Communes :

- Lubéron Durance Verdon

- ILO

- Sud 04

et les communes :

- Riez

- Roumoules

se sont réunies pour laisser place à la communauté d'agglomération nommée DLVA qui, ainsi, regroupe 26 communes et 60 779 habitants.

 



Communes associées

Allemagne en Provence

Brunet

Corbières

Entrevennes

La Brillane

Le Castelet

Manosque

Montagnac - Montpezat

Montfuron

Oraison

Pierrevert

Puimichel

Puimoisson

Quinson

Riez

Roumoules

Saint Laurent du Verdon

Saint-Maime

Saint Martin de Brome

Sainte Tulle

Valensole

Villeneuve

Vinon sur Verdon

 

 


La structure

La DLVA est gérée par un bureau exécutif, assisté et contrôlé par un conseil communautaire.

 

Le bureau exécutif :

Il est composé d'un président et de 15 vice-président de la Communauté d'Agglomération.

 

Le Conseil Communautaire :

Il est composé de 61 élus désignés au suffrage universel direct. Depuis mars 2014, les élus municipaux et communautaire sont élus en même temps et selon les même règles.

Il se réunit régulièrement afin de délibérer sur les affaires liées aux champs de compétence de la DLVA

Les objectifs

- Maîtriser le développement

- Construire un projet territorial adapté et          cohérent

- Faciliter l'adhésion de l'ensemble des        acteurs   aux projets d'intérêt communautaire

- Favoriser la qualité de vie et la solidarité

- Mutualiser les moyens et les services

 


Compétences déléguées de la DLVA

1- Le développement économique de la zone d'activité : accueil des entreprises, soutien au commerce, à l'artisanat, l'agriculture

 

2- L’aménagement du territoire SCOT, la réalisation de zone nouvelles de développement d'intérêt communautaire selon les procédures : ZAC, lotissement, organisation et gestion des transports urbains, constitution de réserves foncière nécessaires à l'exercice des compétences de la Communauté d'Agglomération.

 

3- L'équilibre social de l'habitat, le programme local de l'habitat, la politique du logement, actions et aides financières en faveur du logement social, réserves foncières pour la mise en oeuvre de la politique communautaire d'équilibre social de l'habitat, action par des opération en faveur du logement des personnes défavorisées, amélioration du parc immobilier bâti.

 

4- La politique de la ville, Contrat Urbain de Cohésion Sociale, la stratégie territoriale de sécurité de prévention de la délinquance.

Les compétences optionnelles de la DLVA

  1- La voirie d'intérêt communautaire 

  2- L'assainissement : collectif et non collectif

  3- L'eau potable :gestion, aménagement, transport, production, stockage et distribution d'eau destinée à la consommation humaine et élaboration d'un schéma directeur de l'eau potable.

  4- L'environnement : soutien aux actions de la maîtrise d'énergie, collecte et traitement des déchets des ménages et assimilés, lutte contre la pollution de l'air, lutte contre les nuisances sonores.

  5- Construction, aménagement, entretien et gestion d'équipements culturels et sportifs d'intérêt communautaire :

          a) Pour la culture : création, extension, aménagement, entretien et gestion des équipements culturels, lecture publique, enseignement musical et artistique, organisation, planification,

              diffusion des animations culturelles, subventions aux associations.

          b) Pour le sport : construction, aménagement, entretien et gestion des équipements sportifs stratégiques. 

  6- Le tourisme : coordination de l'offre touristique et soutien aux actions de développement touristique. Création, gestion et entretien d'équipements futurs touristiques d'intérêt

      communautaire.

  7- Eclairage public : création, gestion, entretien des réseaux d'éclairage public et des équipements qui leur sont associés.

  8- Pour les massifs forestiers et les rivières : mise en oeuvre des plans massifs, élaboration d'un plan de sauvegarde intercommunal et d'assistance à l'élaboration des plans communaux de sauvegarde l'autorité organisatrice de second rang pour l'entretien des rivières, la gestion des

      sentiers de randonnées non inscrits au plan départemental des itinéraires de promenade de randonnées (PDIPR)

  9- Mise en oeuvre d'un agenda 21 dans les projets communautaires.

10- Pour l'enfance et la jeunesse : accompagnement à la citoyenneté des adolescents, des jeunes adultes, création de relais des assistantes maternelles.

11- Pour l'éducation, l'école publique internationale, les relations avec les établissements scolaires publics du second degré.

12- Pour un système d'information géographique : création, gestion et animation d'un système d'information géographique à l'échelle du territoire.