2018

13 avril 2018

VOTE DU BUDGET 2018

 

AUGMENTATION DES TAXES LOCALES

 

C’est dans une ambiance sereine que se sont déroulés les travaux du conseil municipal dont l’ordre du jour portait sur l’étude des taxes locales et sur l’analyse du budget primitif 2018.

 

Après s’être assuré du quorum, le maire Philippe Coste a ouvert la séance en proposant à l’assemblée de débattre sur la nécessité d’augmenter de manière relative les 3 taxes locales.

 

Ces dernières n’ont plus fait l’objet de réajustement depuis 25 ans.

 

Au terme d’une discussion, les membres du conseil ont décidé et voté à l’unanimité pour une légère réévaluation des impôts locaux de l’ordre de 3%.

 

Les nouveaux taux d’impositions pour 2018 sont :

 

Taxe d’habitation : 6,09%

 

Taxe foncière bâtie: 16,21%

 

Taxe foncière non-bâtie : 69,85%

 

Cette augmentation représente 7300€

 

 

 

Le nerf de la guerre

 

 

Il faut savoir que le budget communal est l’acte fondateur de la gestion municipale. Il détermine pour chaque année civile les actions qui sont prévues par la municipalité.

 

Il est élaboré par le Maire en tant qu’autorité exécutive. Il est voté par le Conseil Municipale dans le respect des objectifs et des priorités de la politique communale.

 

Il est constitué de deux sections.

 

 

 

1) La section de fonctionnement :

 

Elle représente les dépenses de la vie courante, de gestion, d’exploitation, de la rémunération du personnel, des participations et subventions (aides aux associations), etc…

 

Les recettes sont constituées des impôts locaux (taxe d’habitation et taxe foncière), des concours financiers de l’Etat et des collectivités. Les participations des administrés aux coûts des services (garderie, restauration scolaire, centre de loisirs, locations du domaine public, camping-cars etc…)

 

Cette section de fonctionnement est évaluée pour la commune de Puimoisson à 631120€.

 

 

 

2) La section d’investissement :

 

Les dépenses d’investissement concernent les acquisitions (matériels, mobilier, véhicules, engins…) mais aussi la maintenance du patrimoine, les gros travaux, les opérations nouvelles, les programmes d’aménagement, etc…

 

Les recettes d’investissement sont constituées par les subventions de l’Etat, de la Région, du Département, de la DLVA etc…

 

Elles sont évaluées à 350671€.

 

L’exposé aux élus du budget prévisionnel 2018 s’est fait chapitre par chapitre.

 

 

 

Le maire a répondu et clarifié toutes les questions et interrogations posées sur les contenus.

Au terme d'une longue lecture de chiffres, le Conseil Municipal a adopté, à l'unanimité, le budget 2018.

 

 

Pierre Santiago

 


2017

Conseil municipal du 22 mai 2017

Conseil municipal du 24 mars 2017


 

Les précédents bulletins municipaux sont dans la section Archives